Image Alt

Comment est élu le Frère Supérieur ?

#FSC46GC

Extrait de la Règle des Frères des Ecoles Chrétiennes :

126. Le Frère Supérieur général est élu par le Chapi- tre général et il exerce son autorité sur l’Institut en- tier, suivant les normes du Droit canon et la législation de l’Institut. Son mandat court jusqu’au Chapitre général ordinaire suivant. Il est rééligible.

Au moment de son élection, il doit avoir au moins dix ans de profession perpétuelle dans l’Institut.
Il réside habituellement avec son Conseil à la Maison généralice.
Il pourra être déposé pour les raisons prévues à l’ar- ticle onze de la Bulle d’approbation de l’Institut.

119. Le Frère Supérieur général fait rapport au Chapitre général de la manière dont luimême et son Conseil se sont acquittés de leur mandat. Ce rapport couvre aussi les activités des Services généraux de l’Institut.

120. Le Chapitre général ordinaire procède à l’élec- tion du Frère Supérieur général.

Il fixe le nombre des Conseillers généraux, ce nom- bre ne devant pas être inférieur à six. Il peut aussi prévoir les fonctions principales que rempliraient cer- tains Conseillers généraux.
Il élit d’abord le Frère Vicaire général qui est aussi le premier des Conseillers. Il procède ensuite à l’élec- tion des autres membres du Conseil.
Tous et chacun doivent être élus à la majorité absolue des voix validement exprimées, quel que soit le nombre de scrutins nécessaires pour assurer cette majorité.

120.1 L’élection du Frère Supérieur général peut être précédée d’une période de consultation dont les modalités sont précisées par le Chapitre géné- ral lui-même.

120.2 Pour préparer l’élection du Frère Vicaire et des autres membres du Conseil général, le Frère Supérieur général nouvellement élu recueille puis transmet aux Capitulants les informations utiles.

S’il le juge opportun, il peut proposer quelque son- dage au sein du Chapitre, puis présenter aux élec- teurs les noms des Frères qu’il juge aptes à remplir la charge.

123. La responsabilité du gouvernement de l’Institut est confiée par le Chapitre général au Frère Supérieur général. Celui-ci est assisté d’un Conseil permanent appelé Conseil général.